MONDE

Violence sexuelle liée aux conflits : l’ONU, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge lancent un appel

 

L’ONU et le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont appelé ce 25 février les États à prendre des mesures concrètes face au fléau des violences sexuelles liées aux conflits. C’était lors de la 40e session du Conseil des droits de l’homme.

Les deux organisations sont revenues sur les dommages énormes et durables causés par la violence sexuelle et fondée sur le genre, qui est utilisée comme tactique de guerre pour déshumaniser les victimes et déstabiliser des populations et des sociétés entières.

«Le monde est de plus en plus conscient de l’omniprésence de la violence sexuelle et fondée sur le genre pendant les conflits et dans leur contexte», a affirmé António Guterres, Secrétaire général de l’ONU.

«Trop souvent, les atrocités sexuelles sont considérées comme un sous-produit inévitable de la guerre et tolérées comme tel. Il faut que cela cesse», ajoute pour sa part Peter Maurer, le Président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

L’ONU et le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont invité les gouvernements à s’assurer que leurs politiques et leurs cadres juridiques prévoient une protection adéquate pour les victimes et les rescapés de la violence sexuelle et fondée sur le genre durant les conflits.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire