TOGO

Terre des hommes fait le point sur le projet de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos

Inciter les acteurs et décideurs politiques à mener des actions en vue de la protection des  migrants, y compris les enfants et jeunes dans leurs pays d’origine et de destination tel est la mission que s’est assignée Terre des hommes depuis plus d’ un an déjà, dans l’exécution du projet CORAL.

À l’occasion de la journée internationale des migrants, observée le 18 décembre 2018, Terre des hommes a fait le point de l’execution du projet à la presse togolaise en présence des partenaires financiers et techniques. Un bilan a été donc dressé. Le projet de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos prend en charge 9 014 enfants et jeunes migrants dans les cinq pays couvert. 2 708 enfants et jeunes dont 1 181 garçons et 1 527 filles enregistrés au Togo.

Le projet vise à identifier, à accompagner et à renforcer la capacités des enfants et jeunes migrants. Il est à souligner que le Togo a participé à l’adoption du pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnés et réguliers le 11 décembre 2018 à Marrakech.

À noter que le projet CORAL est co-financée par l’Union Européenne, la DDC et Togo-Oil COMPANY.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire