AFRIQUE

Tchad : seulement 12 % des enfants sont identifiés

Au Tchad, 88 enfants sur 100 ne sont pas enregistrés à l’état-civil. Ces derniers n’existent donc pas légalement. Le constat découle d’une étude menée par l’UNICEF. L’organisation internationale a recueilli quelques témoignages qui dépeignent le calvaire que vivent ces enfants.

« Je suis l’ainé de ma famille. Tous mes frères et sœurs ont un certificat de naissance sauf moi, car je suis né au village. Quand j’ai fini l’école primaire, je voulais m’inscrire au collège, mais j’avais besoin d’un certificat de naissance. Mon père a commencé les démarches pour que j’en aie un, mais cela demande du temps et de l’argent », raconte Tahir Abakar Adoum, 14 ans, qui vit à Abéché, à l’est du Tchad.

« Je voudrais continuer l’école, mais en attendant mon acte de naissance, je ne pouvais pas rester à la maison sans rien faire. Mon grand frère élevait et vendait des pigeons au marché et je l’aide maintenant. Je ne veux pas faire ça toute ma vie, je veux réaliser de grandes choses et devenir quelqu’un », relate de son côté Tahir Abakar Adoum, 14 ans.

Selon l’UNICEF, plusieurs raisons expliquent pourquoi ces enfants ne sont pas enregistrés. » Parfois les services d’enregistrement des naissances sont trop éloignés, parfois les familles ne sont tout simplement pas informées sur la procédure et sa gratuité au Tchad, ou pas assez sensibilisées sur l’importance des actes de naissance » , note l’article qui informe que l’UNICEF travaille avec le gouvernement Tchadien et la délégation de l’Union européenne pour renforcer le système d’état-civil afin de revoir la situation de ces enfants  » invisibles » aux yeux de la loi.

Le Tchad a l’un des taux d’enregistrement des naissances les plus bas dans le monde. Selon le principe universel des droits de l’homme, toute personne née viable a droit à l’identité. Cette opération est indispensable pour l’accès à des services de base notamment la santé, l’éducation, la sécurité sociale.

Un enfant sans certificat de naissance peut rencontrer des défis toute sa vie pour prouver légalement son âge, accéder à certains services, entrer à l’université, demander un passeport et pouvoir postuler à certains emplois.

Larissa Agbenou

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire