MONDE

L’espacement des naissances, pour réduire les risques de santé pour la mère et le bébé

Des études préconisent que l’écart entre deux grossesses chez la femme doit être d’au moins un an.

Les femmes n’ont pas besoin d’attendre aussi longtemps que les 18 mois minimum recommandés dans les lignes directrices actuelles de l’organisation mondiale de la santé. Réduire les risques de santé pour la mère et le bébé, l’accouchement doit être espacé d’un an.

Des écarts moins longs entre les grossesses risquent d’entraîner des naissances prématurées, des bébés plus petits et la mortalité infantile et maternelle.Pour la première fois, les mères plus âgées disposent d’excellentes données probantes pour guider l’espacement des naissances et réduire les risques de complications
L’espacement des naissances est avant tout bénéfique pour les femmes.

Ces données ont révélé que la période idéale entre l’accouchement et une nouvelle grossesse était de 12 à 18 mois alors que les directives actuelles de l’organisation mondiale de la santé recommandent un intervalle idéal de 24 mois et pas moins de 18 mois.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire