AFRIQUE

Mariages précoces : « Ne m’appelez pas Madame », pour éradiquer le phénomène au Burkina

52% des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans, 10% avant l’âge de 15 ans au Burkina Faso, d’après l’UNICEF. Une situation qui préoccupe les organisations de défense des droits de l’enfant. « Ne m’appelez pas Madame », c’est la nouvelle campagne lancée le 5 mars par l’UNICEF et ses partenaires afin de réduire le phénomène d’ici à 2030.

« Ne m’appelez pas Madame », est un programme mise en place pour amener la population à s’engager dans la lutte contre le mariage des enfants. Une solidarité d’actions qui va couvrir l’année en cours. « La campagne consiste à mettre dans l’agenda public, la question du mariage d’enfants pour que tout le monde s’en saisisse, prenne conscience que c’est quelque chose qui n’est pas bien et que les populations s’engagent à signaler et à s’occuper des victimes », a expliqué Désiré Yaméogo, spécialiste protection de l’enfant de l’UNICEF.

La dénommination « Ne m’appelez pas Madame », signifie selon Désiré Yamégo, « je suis adolescente, je ne suis pas épouse et en tant qu’adolescente, je revendique mon droit d’aller à l’école et de m’épanouir ».

Au Burkina, la  question de l’âge légal du mariage fait toujours débat . « Dans le code des personnes et de la famille, les filles peuvent se marier à 17 ans (…). Nous sommes en train de faire un travail de plaidoyer et de lobbying pour que le code des personnes et de la famille soit révisé pour relever l’âge légal du mariage au Burkina à au moins 18 ans aussi bien pour la fille que pour le garçon ; cela est en bonne voie », note le spécialiste protection de l’enfant de l’UNICEF.

Près de 5000 adolescentes, dont 1000 filles accompagnées par l’UNICEF, sont attendues lors de la cérémonie d’ouverture de la campagne soutenue par la première dame, Sika Kaboré. Des actions de sensibilisation et de communication, des activités interactives, ou encore la diffusion de clips vidéo seront réalisées au cours de la campagne.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire