TOGO

Le CACIT et l’OMCT invitent le Togo à adopter de nouvelles mesures pour lutter contre la torture

Le CACIT et l’organisation mondiale contre la torture (OMCT) demandent à l’État togolais de prendre « toutes les mesures urgentes et adéquates » en vue de se conformer aux dispositions de la Convention contre la torture. C’est ce qui ressort des conclusions de la consultation nationale de la société civile togolaise organisée à Lomé (du 29  janvier au 1er février) sur la lutte contre ce phénomène au Togo.

La consultation nationale a permis aux acteurs de la société civile, étatiques et partenaires techniques et financiers, de faire l’état des lieux de la lutte contre la torture dans les centres  de détention.

Les échangent serviront de lignes directives lors de la rédaction du rapport alternatif de la société civile togolaise. Le document sera présenté devant le Comité contre la torture en juillet 2019.

Les organisations appellent donc l’État à se conformer entièrement à ses engagements, « l’État doit finaliser dans les meilleurs délais, la mise en place des textes et institutions clés chargées de veiller à la prévention et la fin de l’impunité pour les actes de torture », peut – on lire dans un communiqué publié sur le site du collectif des associations contre l’impunité au Togo.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire