TOGO

Jouissance des droits d’association et de réunion : la société civile africaine en conclave à Lomé

La société civile apporte une contribution inestimable au développement de la société africaine et mondiale. Et malgré cet apport, les défenseurs des droits de l’homme en Afrique de l’Ouest sont toujours confrontés à des difficultés en matière de jouissance des libertés publiques.

Afin de résoudre ce problème, le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) a ouvert une rencontre à Lomé (14-15 février). 17 acteurs venus des pays de l’Afrique de l’Ouest prennent part aux échanges. 

Pour Mélanie SONHAYE KOMBATE, directrice des Programmes du ROADDH, l’assise permettra aux différents acteurs de s’approprier et de vulgariser « les lignes directrices sur la liberté d’association et de réunion en Afrique » adoptées lors de la 60e session ordinaire de la Commission Africaine des droits de l’homme et des Peuples tenue à Niamey en mai 2017.

Au terme de cette rencontre, les participants auront plus de notions sur la jouissance des lignes directrices, entre le régime d’information et le régime d’autorisation.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire