TOGO

Lutte contre les violences sexuelles et sexistes : l’ONG SUDE Togo cible Vo-Attivé 

Vo Attivé, un village d’environ 12 km au nord-ouest de la ville de Vogan a validé ce mercredi 24 octobre 2018 son plan d’action de protection et de prévention des violences sexuelles, sexistes, grossesses précoces, mariages précoces et forcés des jeunes filles de Vo Attivé. Une activité de l’ONG Survie et Développement (SUDE) et la commission Protection des Enfants de Vo Attivé avec l’appui financier du Fonds Canadien d’initiatives locales.

Ils sont plus d’une centaine, hommes, femmes, jeunes filles et garçons de VO Attivé à valider ce plan de protection et de prévention dans une ambiance de gaieté en présence de Togbui AYIVI-BLIBO George, chef du village de VO Attivé, ce mercredi 24 octobre. « Je suis fier du choix porté sur mon village et je remercie l’ONG SUDE et son partenaire pour cette action« , s’est réjoui Togbui AYIVI-BLIBO George,  avant d’exhorter sa population à une forte mobilisation pour mettre en pratique ce plan de protection et de prévention des violences sexuelles, sexistes, et autres.

Pour le coordonnateur de l’ONG survie et développement (SUDE) LARE Lakoname, l’objectif est de ce programme est la prise en charge des filles victimes des violences sexuelles, sexistes, mariages forcés et précoces, les grossesses précoces et aussi réduire les cas de toutes ces violences aux droits des enfants avec l’appui et l’accompagnement de la communauté, des services étatiques, de l’ONG SUDE et autres partenaires de protection des enfants.

L’ONG SUDE a aussi fait une série d’écoutes de certaines personnes victimes de cas de violences.
Rappelons qu’à Vo Attivé, les filles de 12 à 18 ans tombent enceintes et sont forcées de se marier. Cela est dû au manque de bonnes informations sur les violences sexuelles et le sexe est un tabou dans plusieurs familles.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire