TOGO

Togo : un élève décède dans des conditions non encore élucidées

L’information a fait le tour des réseaux sociaux cette semaine au Togo. Un élève de 12 ans en classe de 6e au Collège d’Enseignement Général de Cacaveli dans la banlieue nord de Lomé a trouvé la mort le lundi 5 novembre. Sur les différentes plateformes, l’enfant aurait succombé suite à une punition infligée par le surveillant général. Les responsables de l’établissement, eux donnent une tout autre version des faits.

Selon le Directeur du collège, l’élève s’est écroulé sur la cour de l’école alors qu’il espérait le surveillant pour recevoir sa punition « mon surveillant général était dans mon bureau quand un élève est venu nous appeler que l’un de leurs camarades a piqué une crise et c’est là que nous l’avons amené au Centre Médico-social de Cacaveli où les agents de santé nous ont expliqué que le petit est décédé. Nous avons rapidement fait appel à la gendarmerie et le chef d’inspection », a fait savoir à notre reporter, Kodjo Joseph Assarkou.

Il poursuit que « le surveillant lui a affirmé qu’à la 4e heure autour de 10 h 30 heure locale, une fille de la même classe est venue se plaindre qu’elle a été frappée par son camarade (le défunt). Ayant reconnu le forfait, le surveillant a décidé de le punir. Ce dernier l’a sommé de le suivre pour sa punition, c’est en route que le surveillant lui a demandé de l’attendre. L’élève est donc allé s’asseoir sur un tronc d’arbre qui servait de reposoir. Les revendeuses qui étaient installées non loin de là, ont constaté qu’il s’est écroulé d’un coup. C’est en ce moment qu’elles nous ont interpellés ».

Le directeur ajoute que l’élève n’avait même pas commencé la punition, « personne ne l’a touché. Sur son corps, il n’y a ni blessure ni aucune trace de punition corporelle, ce qui nous a amené à appeler la gendarmerie. Il n’avait pas commencé la punition, puisqu’il attendait la sortie du surveillant de mon bureau ».

Les revendeuses rencontrées sur les lieux attestent de la version des responsables de l’école. « On était en train de vendre, quand un monsieur a crié que l’enfant s’est évanouie. Et nous avons couru pour essayer de le réanimer. Il n’était pas en train de faire une punition. Il était juste assis sur le reste d’un arbre, il n’a aucune blessure », a déclaré l’une d’elles.

Les camarades de l’élève approchés nous ont confiés, qu’il avait une attitude bizarre depuis le matin. Il montait sur les table-bancs et marchaient dessus ce qui a d’ailleurs provoqué l’altercation entre lui et sa camarade nous a expliqué un autre élève. On attend la fin de l’enquête de la gendarmerie pour en savoir plus sur les réelles raisons du décès du jeune élève.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire