AFRIQUE

RDC : l’école reprend dans certaines localités malgré l’épidémie d’Ebola

L’apparition de la maladie à virus Ebola à Mangina, localité d’environ 35.000 habitants, a boulversé les habitudes des habitants. De nombreuses personnes ont pris la fuite tandis que d’autres ne sortaient plus de leur maison. Pour éviter les contaminations, les parents n’ont pas envoyé leurs enfants à l’école le 3 septembre, jour de la rentrée scolaire.

« Normalement, le premier jour de la rentrée scolaire, plusieurs centaines d’élèves sont déjà inscrits mais cette année ils n’étaient que deux », explique Aldegonde Katsoko, directrice d’une école secondaire à Mangina, épicentre de l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui sévit actuellement à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Afin d’encourager les parents à envoyer leurs enfants à l’école, l’UNICEF a formé 7.200 enseignants aux mesures de prévention contre la maladie à virus Ebola. Les éducateurs ont ont reçu des informations specifiques sur le virus, ses modes de transmission, ainsi que les méthodes de prévention.

L’organisation onusienne sensibilise également près de 300.000 élèves et dotes les écoles les plus exposées à la maladie à virus Ebola en points de lavage de mains, savons, thermomètres et matériel d’éducation et de sensibilisation.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire