TOGO

Scarf, le super-héros togolais qui se bat contre la Traite des Enfants

Le Togo à désormais un super-héros dans l’univers Marvey. Scarf, ce nouvel héros mène essentiellement une lutte acharnée contre la traite des personnes. Le super-héros des victimes de la traite s’est fait découvrir aux acteurs de défense des droits de l’enfant ce 13 mars 2018. Scarf est un personnage créé par Ago médias, une structure spécialisée dans la production de la bande dessinée.

Le personnage est le héros d’une intrigue qui le confronte quotidiennement à la bande des « Ogas« , surnom donné aux personnes qui recrutent des personnes à des fins d’exploitation. Grâce à son écharpe magique, le personnage arrive à surmonter tous les obstacles pour traquer la troupe des méchants qui se voit finalement démantelée par la police avec le concours du super-héros. C’est d’ailleurs de cette écharpe que le héros tient son surnom Scarf (qui signifie écharpe en anglais). 

Le scénario relève d’une fiction, mais elle retrace une réalité : la traite des personnes. Et le choix d’une bande dessinée pour traiter du sujet est symbolique, explique Adrien FOLLY-NOTSRON, directeur artistique de Ago Média. « À travers une bande dessinée, nous avons voulu traiter le sujet sous une autre forme tout en impliquant les enfants qui s’intéressent généralement aux bandes dessinées. Nous avons fait un exercice de sensibilisation en retraçant les différents contours du phénomène« , détaille M. FOLLY-NOTSRON. 

Les moyens de recrutement, le processus d’acheminement des personnes, les formes d’exploitation ont été présentés à travers des images expressives. Pour le directeur artistique de la structure conceptrice de l’ouvrage, c’est une manière d’informer les enfants et de les sensibiliser sur la traite des personnes. 

Le sujet est d’ailleurs le cheval de bataille du Réseau de Lutte contre la Traite des Enfants au Togo (Relutet). Le Réseau s’est approprié l’ouvrage pour mener sa campagne de sensibilisation sur le phénomène entamée depuis quelques mois. Treize (13) acteurs, membres du réseau ont été formés à cet effet, ces 13 et 14 mars 2018. Ils ont été outillés pour utiliser « scarf  » dans leurs actions de sensibilisation auprès des populations. 

La mise en œuvre de l’ouvrage a été effective grâce à l’appui financier de l’Ambassade des Etats Unis au Togo. L’institution compte dans les prochains mois lancer d’autres super héros togolais, à l’image de Scarf, qui incarneront différentes luttes contre les maux qui portent entrave aux droits humains. 

Larissa Agbenou

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire