TOGO

« One billion rising »Togo : un moyen d’expression contre les violences faites aux femmes  

Le mouvement « One billion rising » Togo, a officiellement lancé le 14 février 2018 la 2e édition de ses activités autour du thème « Femmes autonomes, femmes artisane de paix ». 

Coiffé par “l’association Héritage Femme”, “One billion rising’’ (section Togo), qui veut dire en français “un milliard de femmes se lèvent”, s’engage dans la solidarité contre la maltraitance et l’exploitation des femmes et des jeunes filles dans le monde, plus particulièrement celles exploitées au Togo.

L’association entend intensifier ses actions à travers des sensibilisations sur toute l’étendue du territoire national et dans les établissements afin d’éradiquer les violences perpétrées à l’endroit des femmes.

Lancée le 14 février 2013,  dans le monde entier ‘One Billion Rising’ est une grande action de masse qui exprime son indignation face au mépris des injustices subies par les femmes et a pour objectif de mettre fin à la violence contre les femmes dans l’histoire de l’humanité.

Le mouvement composé de plusieurs acteurs qui luttent pour les droits de l’Homme,  a vu le jour suite à  la recrudescence des maltraitances et autres formes de violences dont, sont victimes les femmes généralement, dans divers domaines de la vie socio-économiques ainsi que dans leurs foyers.

Dédiée annuellement à la date du 14 février, cette journée constitue une occasion pour « nous de dire que  nous sommes des femmes, nous disons non à la maltraitance des femmes et nous réclamons nos droits », selon les propos de  Mlle Blakimé, coordinatrice de “One billion rising” Togo.

« Si les femmes sont bien éduquées, elles peuvent s’autonomiser et construire un héritage pertinent pour la génération future », a affirmé Mlle  Blakimé  pour justifier le thème choisi pour l’édition de cette année. « Il est fondamental que la femme s’autonomise pour créer la paix dans sa communauté », a-t-elle également souligné. 

Selon Amnesty internationale, l’ONG qui lutte pour la protection des droits de l’Homme, 1/3 des femmes sont violentées dans le monde, soit 1 milliard de femmes sur les 7 milliards que nous sommes sur la planète Terre.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire