TOGO

Le prix Nobel de la paix 2014 partage son vécu avec les élèves du complexe Jean Gutenberg de Lomé

Dans le cadre de son séjour au Togo, le prix Nobel de la paix 2014, a effectué une visite aux apprenants du CEG Jean Gutenberg de Lomé et au siège de Plan International-Togo le mardi 13 mars 2018. 

Accompagné des Parlementaires Sans Frontière pour la protection Des Enfants, (PSF-DE) et du Directeur Exécutif de l’ONG Wao-Afrique, le prix Nobel de la paix 2014, Kailash Satyarthi a pendant plus de 60 minutes échangé avec les élèves dudit établissement, de la maternelle, au collège sur les questions liées à la promotion et la protection des droits de l’enfant.

Au cours des discussions, un accent particulier a été mis sur la promotion de l’éducation des enfants, ainsi que la lutte contre les violences de toutes sortes (physiques, morales ou encore sexuelles), dont sont généralement victimes ces derniers. Les élèves du complexe scolaire émus par la présence du prix Nobel de la paix ont saisi l’occasion pour inviter les parents à assumer leurs responsabilités à l’endroit des enfants.

Après la visite au CEG-Jean Gutenberg, Kailash Satyarthi et sa délégation se sont rendus au siège de Plan International Togo. Cette fois, le prix Nobel de la paix 2014 s’est entretenu avec les différents groupes de jeunes du Togo.

Le technicien indien n’a pas manqué de relater à ses interlocuteurs, comment est née sa passion et son combat pour la lutte contre les violences faites aux enfants. Les jeunes ont été aussi entretenus sur les contours du programme « 100 millions pour 100 millions » qui prône l’éducation pour tous.

La campagne « 100 millions pour 100 millions » pilote par le prix nobel de la paix 2014 a débuté en octobre 2017 au Togo, des élèves de cinq établissements scolaires ont été déjà sensibilisés sur l’importance de l’éducation. D’autres actions sont prévues dans les prochains mois.

                                         Qui est Kailash Satyarthi ?

Engagé contre l’exploitation des enfants, Kailaish Satyarthi né en 1954 poursuit depuis près de 35 ans un long engagement pour les enfants dans son pays. En 1980, il crée « Bachpan Bachao Andoloan » (qui peut être traduit en « Mouvement pour sauver les enfants »), une association dédiée à la lutte contre l’exploitation infantile.

L’association s’engage aussi bien dans la prévention, que dans la protection et la réhabilitation d’enfants autrefois exploités. Des raids dans des usines et des ateliers qui employaient des mineurs, « Bachpan Bachao Andoloan » a permis de libérer des milliers d’enfants de la servitude, et parfois de permettre leur scolarisation.

La plupart des campagnes de Kailash Satyarthi concernent évidemment l’Inde et l’Asie du Sud, mais « Bachpan Bachao Andoloan » a également voulu faire prendre conscience aux consommateurs occidentaux qu’ils achètent parfois des produits fabriqués par des enfants.

Kailash Satyarthi a été recompensé en 2014 pour sa lutte contre le travail des enfants, la traite et les violences faites aux enfants. Il est aussi le fondateur du mouvement « Parlementaires Sans Frontières pour les Droits des Enfants ».

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire