TOGO

L’ambassade des Etats-Unis dote le système éducatif du Togo d’un laboratoire Mobile

Apporter l’éducation dans les milieux les plus défavorisés et les plus reculés du Togo : c’est l’une des ambitions de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo. Dans cette optique, l’institution a mis en place le projet Mo-Lab. Le projet a été officiellement lancé dans l’enceinte du Lycée de Tokoin, ce jeudi 8 févier à Lomé.

Mo-Lab est  un laboratoire mobile d’études. Il s’agit d’un bus équipé de kits portables contenant des expériences simples de la science, de biologie, de chimie d’ingénierie et de la robotique, qui sera disponible dans les écoles et Lycées. Il est également équipé de tablettes informatiques à l’intérieur qui permettent aux étudiants d’accéder à internet.

Le projet a été officiellement lancé dans l’enceinte du Lycée de Tokoin, ce jeudi 8 févier à Lomé. 

Le projet vise à apporter une éducation de qualité en sciences et technologies aux élèves du Togo en général et ceux qui vivent dans les milieux les plus reculés du Togo en particulier.Cette initiative de l’ambassade des États-Unis au Togo vient ainsi compenser les ressources éducatives limitées notamment dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie, de l’art et des mathématiques.

Selon David Gilmour, l’Ambassadeur des Etats Unis au Togo, un accent particulier a été mis sur le domaine scientifique pour raison que « la science et la technologie mènent à des innovations, et les innovations mènent à la croissance économique et la croissance économique crée un avenir meilleur. » , a souligné le diplomate, tout en indiquant que Mo-Lab se veut d’être le propulseur « d’une génération d’inventeurs et de scientifiques » au Togo. 

Selon le directeur de cabinet du ministre des enseignements primaires et secondaires et de la formation civique, Mo-Lab est le bienvenu, puisque, fait, il remarquer, on note en effet de plus en plus « une désaffection aux sciences de la part des élèves », et cela est dû à l’absence de ressources humaines, notamment « le manque de professeurs et d’infrastructures », reconnaît-t-il.

Notons que le projet Mo-Lab a bénéficié d’un appui financier de la société américaine Contour Global.

Après l’exécution du projet Mo-Lab, l’Ambassade des Etats Unis s’apprête à lancer un autre projet en faveur du Togo. Il s’agit du projet Globe. Selon les explications de David Gilmour, ce projet est un programme international qui offre aux étudiants du monde entier l’opportunité de contribuer de manière significative à la compréhension de l’environnement.

Akpénè Vignikpo

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire