TOGO

AEJT-DE veut offrir un environnement protecteur aux enfants et jeunes

Œuvrant auprès des enfants travailleurs, victimes de violences et des enfants en situation de mobilité, l’association des enfants et jeunes travailleurs (AEJT), créée en 1994 change de dénomination. L’AEJT devient désormais AEJT-DE, association des enfants et jeunes du Togo pour les droits de l’enfant.

L’association présente dans les communautés et préfectures du Togo n’a toujours pas de statut juridique. Pour rectifier le tir, les membres de l’AEJT-DE avec l’appui de Terre des hommes se sont retrouvés à Lomé du 22 au 23 mai dans l’optique de revisiter les textes qui régissent leur organisation.

Selon Etsè Yawo chef du bureau Terre des Hommes Togo, cette nouvelle appellation facilitera la reconnaissance officielle de l’association auprès des autorités pour une certaine légitimité vue la pertinence des interventions auprès des enfants. Terre des hommes accompagne depuis quelques années les actions de l’AEJT-DE.

L’association des enfants et jeunes du Togo pour les droits de l’enfant est l’un des partenaires du projet de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan–Lagos, un projet exécuté par la fondation Terre des Hommes dans cinq pays de la sous-région (Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Benin et Nigeria).

La vision de l’AEJT-DE est d’offrir un environnement protecteur aux enfants et jeunes travailleurs, victimes de violences ou encore des enfants en situation de mobilité.

Samuel Sonokpon

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire